2014: colloque « Coopération décentralisée et diplomatie économique (résumé)

0
4

 

Coopération décentralisée, voix de la société civile et diplomatie économique

 

Les 5-6 décembre 2014

Assemblée Nationale française (Paris)

 

 

Résumé

En décembre 2014 CHERPAA a organisé son colloque annuel sur le « Coopération décentralisée, voix de la société civile et diplomatie économique ». Cette rencontre permettait de consolider le processus d’élaboration d’un livre blanc initié par la société civile et formulant des recommandations aux décideurs publics. Une attention particulière était réservée au rôle majeur trop sous-estimé des collectivités territoriales devant pourtant être considérées comme « acteurs locaux et facilitateurs globaux » dans le cadre de la préparation de la COP 21 et de la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Les premières orientations du livre blanc

Capital humain : jeunesse, santé, éducation/deuxième chance, culture, égalité hommes/femmes, droits humains

Intelligence & économie/finances : enseignement supérieur, recherche/propriété intellectuelle, science, technologie, croissance inclusive, compétitivité/mondialisation, secteur privé/administrations publiques, économie de transformation, mobilisation financière de la diaspora

Environnement : négociations sur le climat, lutte contre la désertification, eau et assainissement, énergie renouvelable, protection des espèces

Intégration régionale : politique monétaire/ politique budgétaire, infrastructure, protection sociale, agriculture, pastoralisme et autosuffisance alimentaire, paix et sécurité

 

Tables rondes

 

5 décembre

Coopération décentralisée

MATIN

9h00 (Salle Colbert)

Conférence plénière: « Enjeux et dangers de la coopération décentralisée : un élan nouveau pour l’agenda post-2015 »

 

11h00 (Salle Colbert)

Table-ronde n°1: « Coopération décentralisée franco-africaine : approche pratique et besoins urgents »

 

APRES-MIDI

 

14h15 (Salle Colbert)

Table-ronde n°2: « Échanges intellectuels, infrastructures sanitaires et habitat : donner un sens au développement urbain »

 

16h15 (Salle Colbert)

Table-ronde n°3: « Gestion de l’eau, assainissement et transports : quelle place pour l’intégration régionale et quel rôle pour les collectivités locales? »

 

18h30 (Salle Colbert)

Conclusion des débats

 

 

 

 

 

6 décembre

Société civile et diplomatie économique

 

MATIN

 

9h00 (Salle Colbert)

Conférence plénière: « Voix de la société civile ou voies politiques »

10h30 (4ème bureau)

Table-ronde n°4: « Favoriser l’investissement des entreprises françaises en Afrique et l’accueil des investissements africains en France »

 

10h30 (8ème bureau)

Table-ronde n°5: « Croissance internationale des PME françaises et dynamisation de l’économie sociale et solidaire : quelle participation à la croissance économique de l’Afrique ? »

 

 

APRES-MIDI

 

13h30 (4ème bureau)

Table-ronde n°6: « Quel rôle pour la société civile dans les négociations sur le climat en 2015 ? »

 

15h30 (Salle Colbert)

Discours de clôture (personnalités africaines et européennes)

 

 

 

Tables rondes & Intervenants

 

Coopération décentralisée

 

MATIN

 

Conférence plénière : « Enjeux et dangers de la coopération décentralisée : un élan nouveau pour l’agenda post-2015 »

Mme Sandrine Mazetier, Députée de Paris, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale

  1. Jean-Marie Tetart, Député des Yvelines et Maire de Houdan
  2. Charles Dan, Représentant spécial de l’OIT pour les Jeunes et l’Inclusion sociale

Mme Aïssata Tall Sall, Maire de Podor, Députée et ancienne Ministre de la Communication du Sénégal

  1. Abdoulaye Sene, Président de Global Local Forum
  2. Federico Bonaglia, Directeur adjoint ad interim du Centre de Développement de l’OCDE

 

Table-ronde n°1 : « Coopération décentralisée franco-africaine : approche pratique et besoins urgents »

  1. Samba Ba, Chargé de mission à l’Association Internationale des Maires Francophones
  2. Damien Descoings, Directeur des Relations Internationales de la Région Picardie

Mme Ina Sy, Conseillère Régionale des Pays de la Loire, Vice-Présidente de l’Association Internationale des Régions Francophones

Mme Aïssata Tall Sall, Maire de Podor, Députée et ancienne Ministre de la Communication du Sénégal

Représentant de Cités Unies France

 

APRÈS-MIDI

 

Table-ronde n°2 : « Échanges intellectuels, infrastructures sanitaires et habitat : donner un sens au développement urbain »

  1. Blaise Ekodo, Architecte

Mme Latifa Waeles, Global Local Forum, Responsable du Master pro. « Politiques urbaines intégrées dans l’espace euro-méditerranéen » (PUIEM), Université Paris-Est Marne-La Vallée

Représentant de Cités Unies France

 

Table-ronde n°3 : « Gestion de l’eau, assainissement et transports : quelle place pour l’intégration régionale et quel rôle pour les collectivités locales? »

  1. Mahamadou Camara, Ministre de l’Économie numérique, de l’Information et de la Communication du Mali
  2. Abdoulaye Sene, Président de Global Local Forum

Représentant de Cités Unies France

 

Conclusion des débats

  1. Jean-Pierre Elong Mbassi, Secrétaire général de CGLUA (à confirmer)
  2. Pierre Pougnaud, Conseiller technique au Ministère des Affaires Étrangères et rédacteur du rapport Laignel sur la Coopération décentralisée

 

 

 

Société civile & diplomatie économique

 

MATIN

 

Conférence plénière : « Voix de la société civile ou voies politiques »

  1. Mahamadou Camara, Ministre de l’Économie numérique, de l’Information et de la Communication du Mali
  2. Charles Dan, Représentant spécial de l’OIT pour les Jeunes et l’Inclusion sociale
  3. Jean-Pierre Elong Mbassi, Secrétaire général de CGLUA

ROST, Artiste-écrivain, membre du Conseil Économique Social et Environnemental

Mme Aïssata Tall Sall, Maire de Podor, Députée et ancienne Ministre de la Communication du Sénégal

Émile Tanawa, Vice-Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie

Marie-Cécile Zinsou, Présidente de la Fondation Zinsou

 

Table-ronde n°4 : « Favoriser l’investissement des entreprises françaises en Afrique et l’accueil des investissements africains en France »

  1. Tesfakiros Gebretsadik, Conseiller économique de l’Ambassade d’Éthiopie à Paris
  2. Hervé Borna, Directeur général de la Banque Régionale de Solidarité (Groupe Orabank, Niger)
  3. Éric Cassar, Architecte, fondateur d’Arkhenspaces
  4. Varatharajan Durairaj, Chief Health Insurance and Social Protection Office, Banque Africaine de Développement

 

Table-ronde n°5 : « Croissance internationale des PME françaises et dynamisation de l’économie sociale et solidaire : quelle participation à la croissance économique de l’Afrique ? »

Mme Sylvie Dalode, Fondatrice de Strategic Bridges

Mme Ann-Katrin Dolium, Directrice des Relations avec les entreprises Zone MENA-Afrique de Vigeo

  1. Denis Pagnac, Fondateur et PDG de Summview
  2. Didier Renaud, responsable du secteur Afrique francophone à la commission internationale de la CGPME

 

APRÈS-MIDI

 

Table-ronde n°6 : « Quel rôle pour la société civile dans les négociations sur le climat en 2015 ? »

  1. Varatharajan Durairaj, Chief Health Insurance and Social Protection Office, Banque Africaine de Développement

Mme Linda McAvan, Députée européenne, Présidente de la Commission Développement du Parlement européen

  1. Bruno Rebelle, Président de Planète Urgence
  2. Guy Reinaud, Président de Pro-Natura International

 

Discours de clôture (personnalités africaines et européennes)

  1. Mahamadou Camara, Ministre de l’Économie numérique, de l’Information et de la Communication du Mali
  2. Jean-Pierre Elong Mbassi, Secrétaire général de CGLUA
  3. Liévin Feliho, Fondateur et Président de CHERPAA

Mme Linda McAvan, Députée européenne, Présidente de la Commission Développement du Parlement européen

Mme Aïssata Tall Sall, Maire de Podor, Députée et ancienne Ministre de la Communication du Sénégal

 

recommandations

Résumé

En décembre 2014 CHERPAA a organisé son colloque annuel sur le « Coopération décentralisée, voix de la société civile et diplomatie économique ». Cette rencontre permettait de consolider le processus d’élaboration d’un livre blanc initié par la société civile et formulant des recommandations aux décideurs publics. Une attention particulière était réservée au rôle majeur trop sous-estimé des collectivités territoriales devant pourtant être considérées comme « acteurs locaux et facilitateurs globaux » dans le cadre de la préparation de la COP 21 et de la lutte contre le réchauffement climatique.